top of page

Par la force des choses de Claire Norton


Par la force des choses de Claire Norton

Si vous aviez su ce que la vie vous réservait, auriez-vous fait les mêmes choix ? Farouchement indépendante, Lisa n'a jamais cru au " grand amour ". Pour elle, un couple est avant tout un partenariat. Et la vie, une succession de décisions à prendre. Pragmatique, elle s'efforce d'oublier la rencontre magique faite lors d'une nuit festive, afin de poursuivre son chemin, sereinement. Mais le destin est têtu : lorsque, quelques années plus tard, elle recroise cet homme, toutes ses certitudes volent en éclats.


Lisa doit alors se confronter à ses contradictions, à ses choix et, par la force des choses, à ceux des autres et à leurs conséquences. Rien n'est plus difficile à décrire qu'un amour qui emporte tout sur son passage. C'est pourtant ce tour de force que réussit Claire Norton en nous entraînant dans l'inoubliable histoire de Lisa et Victor. Une fresque amoureuse et familiale, bouleversante, qui défie le temps.


Mon avis :


Depuis de nombreuses années mon amie Laëtitia me tanne pour que je découvre (enfin) la plume de cette romancière qu'elle adore. Cette année fût la bonne. Avec la sortie de son nouveau roman le 21 septembre passé j'ai décidé qu'il était temps de m'y mettre.


 J'ai pu échanger quelques mots avec l'autrice lors du salon "Angoulême se livre" et j'ai de suite su que ce roman ne resterait pas longtemps dans ma PAL. Comme à mon habitude, je ne lis pas la quatrième de couverture, je me laisse inspirer par la couverture et je me suis lancée dans cette lecture !


J'ai fait la rencontre de Lisa, on va être à ses côtés de la fin des années 90 jusqu'en 2022, plus de 20 ans à ses côtés. Elle a une vie assez plan-plan, elle est mariée à un homme qu'elle n'aime pas, elle sera bientôt mère alors qu'elle n'en avait aucun espoir après la rémission d'une longue maladie. Elle a mis de côté ses études pour avoir sa fille et elle va se retrouver dans un cercle vicieux familial assez compliqué. Elle se sent redevable vis-à-vis de son mari, quitte à s'oublier au passage.


Lors de la Coupe du Monde 98, elle rencontre un jeune homme dont elle ne connaît rien, mais c'est le coup de foudre. Le vrai et l'unique ! Sauf que voilà dans la foule immense qui s'est réunie pour fêter l'événement, ils vont se perdre de vue.


C'est lors d'une fête d'école de fille qu'elle va retrouver complètement par hasard la trace de cet homme.


A partir de ce moment, Lisa va devoir faire des choix et des non-choix qui à jamais changeront leur destinée à tous.


J'ai tellement aimé cette lecture, je crois bien que je peux vous dire que c'est mon deuxième gros coup de cœur de l'année. J'ai aimé la plume de Claire Norton, le choix des mots justes et des émotions retranscrites avec justesse. J'avais l'impression d'être à côté de Lisa. J'ai aussi beaucoup aimé les différents styles : une partie du roman est l'histoire retranscrite par Lisa, qui nous permet d'être vraiment au plus proche de son ressenti, la partie narrative plus classique, les échanges épistolaires de textos et l'impact de la musique et surtout des chansons de Jean-Jacques Goldman dans cette histoire.

Le lien à la musique, à l'importance que l'on peut mettre dans une chanson, dans des paroles et la capacité de résonance à notre propre histoire personnelle, un tour de magie que seule la chanson peut faire. Cette sensation qu'une chanson raconte notre propre histoire, on se l'approprie, elle fait partie de nous.


J'ai eu l'impression de traverser avec elle les épreuves de cette histoire d'amour, d'être révoltée par moments, émue par d'autres, de m'interroger aussi parfois.

J'ai fini ce roman en larmes, j'ai eu du mal à tourner les dernières pages et laisser les personnages derrière moi.


Ma note : coup de ❤️


7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page