top of page

Les possibles de Virginie Grimaldi

Dernière mise à jour : 18 oct. 2023


Juliane n’aime pas les surprises. Quand son père fantasque vient s’installer chez elle, à la suite de l’incendie de sa maison, son quotidien parfaitement huilé connaît quelques turbulences.

Jean dépense sa retraite au téléachat, écoute du hard rock à fond, tapisse les murs de posters d'Indiens, égare ses affaires, cherche son chemin.

Juliane veut croire que l’originalité de son père s’est épanouie avec l’âge, mais elle doit se rendre à l’évidence : il déraille.

Face aux lendemains qui s'évaporent, elle va apprendre à découvrir l'homme sous le costume de père, ses valeurs, ses failles, et surtout ses rêves.

Tant que la partie n'est pas finie, il est encore l'heure de tous les possibles.


Mon avis :


Je me suis lancée dans cette lecture sans lire la 4eme de couverture, j'ai voulu garder toute la surprise de l'histoire au fur et à mesure de ma lecture.


Je suis à jour dans la bibliographie de cette autrice, prête à accueillir son nouveau roman qui paraît aujourd'hui " Il nous restera ça", d'ailleurs celui-ci sort aujourd'hui au Livre de Poche.


On fait la rencontre de Juliane, fille de parents divorcés, soeur d'Adèle expatriée a Chicago, femme de Gaëtan et mère d'un petit garçon. Elle se retrouve à accueillir chez elle son père excentrique suite à l'incendie de sa maison. Ils se sont brouillés quelques mois auparavant et elle renouer de force avec lui. Cet homme drôle et bon vivant va en faire voir de toutes les couleurs à la famille de Juliane mais également au voisinage. Son père est devenu un acheteur compulsif du téléachat, fan des indiens depuis toujours, chasseur de merles hors pair dans le cerisier du jardin même en mars.


Elle va assez vite trouver le comportement de son père étrange, un peu absent, ressassant les mêmes choses, elle va commencer à s'inquiéter pour sa santé et une batterie d'examens médicaux vont prendre le relai pour poser le diagnostic : dégénérescence maculaire. Elle va décider de vivre l'instant présent au maximum tant que son père est encore avec elle.


Ce père qui a toujours fait de son mieux pour ses filles est en train de lui échapper, la maladie dégénérative qui le touche va obliger Juliane à accepter le départ du premier homme de sa vie alors que son enveloppe corporelle est toujours là.


Le sujet est plus que sensible et difficile à aborder et Virginie Grimaldi comme à son habitude sait très bien nous emmener dans son univers et c'est avec sa plume chargée d'émotions et d'humour qu'elle nous invite dans sa famille, j'ai beaucoup aimé cette histoire, je me suis rapidement identifiée et reconnue en Juliane.


On a frôler le coup de coeur pour ce roman que j'ai lu en une journée.


Ma note : 5/5

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page