top of page

L'invention de l'histoire de Jean-Claude Lalumière


Depuis l'enfance, un mystère intrigue Thomas Poisson : la vente, dans les années vingt, de la tour Eiffel à son arrière-grand-père, ferrailleur de son état, par un certain Victor Lustig. Une arnaque mythique dont a été victime son aïeul, un déshonneur transmis de père en fils.

Sa recherche le conduit auprès de son père – un homme taiseux qui s'est réfugié dans un Ehpad à la mort de sa femme – et à la médiathèque de sa ville, où il rencontre une singulière petite bande : Lina, Mansour, Francky et Françoise. Autant de femmes et d'hommes dont les fragilités et les solitudes imposées par la précarité contemporaine vont se répondre.

Une quête de sens, un récit de filiation et d'amitié d'une grande délicatesse, à la fois décalé et poétique.


Mon avis :


Ce roman plutôt court est découpé en 15 chapitres. On y rencontre Thomas, un quarantenaire au chômage qui occupe ses journées comme il le peut. Il s'est fait de nouveaux amis à la médiathèque de sa ville.


Thomas vit avec un mystère qui le hante, l'histoire de son arrière-grand-père et la tour Eiffel. Ferrailleur de son état, il se serait fait arnaquer par un mystérieux vendeur de poudre de perlimpinpin.


Lors d'un devoir sur la généalogie de son fils Valentin, Thomas va remettre au goût du jour cette vieille histoire familiale honteuse et va rendre visite à son père en maison de retraite à Marennes. Thomas professionnellement dans le creux de la vague professionnel va se raccrocher à cette histoire en emmenant avec lui ses amis.


J'ai passé un agréable moment avec cette lecture, au début je me suis demandée où j'allais, j'avais vraiment l'impression que l'histoire partait dans tout les sens.


C'est une histoire de quête sur fond du quotidien, une histoire d'amitié, une histoire de famille, de quiproquos et de non-dits.


Ce roman a été une petite parenthèse dans mes lectures du moment. J'ai aimé me faire surprendre par cette histoire.


Je remercie l'appli Gleeph pour cette découverte.


Ma note : 4/5

5 vues0 commentaire
bottom of page