top of page

Je revenais des autres de Mélissa Da Costa


Philippe a quarante ans, est directeur commercial, marié et père de deux enfants. Ambre a vingt ans, n'est rien et n'a personne. Sauf lui.

Quand submergée par le vide de sa vie, elle essaie de mourir, Philippe l'envoie loin, dans un village de montagne, pour qu'elle se reconstruise, qu'elle apprenne à vivre sans lui. Pour sauver sa famille aussi.







Mon avis :


Quel bonheur de retrouver la plume de Mélissa Da Costa. C'est le troisième que je lis de l'autrice. J'ai pris mon temps pour lire ce roman, je voulais m'immerger totalement dans l'ambiance, j'ai voulu pleinement accompagner les personnages dans cette tranche de vie.


Je n'ai pas été déçue, dès le début la rencontre avec Ambre m'a bouleversée, cette jeune femme juste sortie de l'adolescence qui est complètement sous l'emprise d'une relation toxique avec Philippe, un homme marié d'une quarantaine d'années. Une tentative de suicide va pousser Philippe à éloigner Ambre et lui faire prendre un nouveau départ en acceptant un travail saisonnier dans un hôtel restaurant Les Mélèzes en pleine montagne. Loin de tout, Ambre va tâcher de se reconstruire. Elle va cohabiter avec l'ensemble des saisonniers et chacun traîne son lot de casseroles, elle va rapidement se rapprocher de Tim et Rosalie.


J'ai aimé la délicatesse de cette histoire, le tumulte des sentiments, la reconstruction, la résilience. Comme à chaque fois maintenant Mélissa Da Costa m'emmène complètement dans les lieux au côté de ses personnages, j'ai été tellement triste à la fin de ce premier tome. Et oui il s'agit d'une duologie, la suite m'attend déjà dans ma PAL "Les douleurs fantômes".


Ma note : 5/5

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page