top of page

Je chante et la montagne danse d'Irene Sola

Dernière mise à jour : 23 août 2023


Dans un village perché en haut des Pyrénées, on conserve la mémoire des drames familiaux, des persécutions guidées par l’ignorance, des exécutions sommaires de la guerre civile. Mais rien, jamais, ne vient altérer la profonde beauté du lieu, terre propice à l’imagination, à la poésie, aux histoires transmises de génération en génération.


Chaque voix raconte : d’abord les nuages et l’éclair qui foudroya Domènec, le paysan poète. Puis Dolceta, qui ne peut s’empêcher de rire lorsqu’elle se rappelle avoir été pendue pour sorcellerie. Sió, qui dut s’occuper seule de ses deux enfants. Puis les trompettes de la mort qui annoncent l’immuabilité du cycle de la vie. Le chevreuil, l’ours, la femme amoureuse, l’homme blessé par balle, et les autres.


Dans ce lieu hors du temps, amitiés, mariages, deuils, naissances s’entrelacent au fil des saisons.


Mon avis :


J'ai lu ce roman grâce à Babelio. Cette histoire se passe au coeur d'un village des Pyrénées espagnoles et est une ode à la nature.


Plusieurs voix se succèdent pour nous conter les histoires du village, de traditions et de croyances. Ce roman est une vraie tornade de sentiments qui s'entremêlent à la nature omniprésente et à l'amour pour les montagnes pyrénéennes.


Ce roman est assez court (un peu plus de 200 pages) il faut s'habituer au style qui pour moi, part un peu dans tous les sens. Les dialogues entre les personnages sont racontés souvent à la troisième personne et sont rédigées en continue dans les paragraphes.


Cependant une fois les premières pages tournées j'ai été happée dans cette lecture.


C'est un roman régional qui je pense plaira aux amoureux de la nature.


Ma note : 3/5



14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page